ICEA

Institut de coopération pour l'éducation des adultes
 

La mobilisation est engagée pour la défense de la SQAF et de l'ICÉA

Mercredi 18 juin 2014 - ICÉA

Une partie de l'assemblée du 6 juin au Centre Saint-PierreUne cinquantaine de personnes représentant les organismes membres et partenaires de l’ICÉA et de la SQAF ont répondu à l’appel lancé par le comité exécutif de l’ICÉA.  Cette rencontre, qui a eu lieu au centre Saint-Pierre, le 17 juin dernier, a été convoquée dans le but d’organiser la mobilisation pour contrer la décision ministérielle de suspendre la SQAF en 2015.

Léa Cousineau, présidente du conseil d’administration de l’ICÉA, a exprimé l’opinion de l’Institut voulant que cette décision soit irresponsable si elle est confirmée. En prenant cette décision, les responsables ministériels n’ont pas tenu compte des effets positifs dans l’expression de la demande de formation auprès de la population et ont sous-estimé les retombées des centaines d’activités qui ont lieu à chaque année.  Depuis 12 ans, la Semaine joint des centaines de milliers de personnes adultes au Québec.

Les interventions des personnes présentes ont été sans équivoque. Cette campagne est un levier essentiel pour promouvoir l’importance de la formation et de l’apprentissage des adultes. Des personnes impliquées dans les campagnes régionales sont intervenues pour expliquer que les adultes reçoivent les reconnaissances comme des boules d’énergie pour les inciter à persévérer dans leur parcours de formation. Une d’entre elles mentionnait d’ailleurs que « La remise d’une attestation à l’occasion de la SQAF devant des centaines de personnes, semblables à elles, vaut souvent plus qu’une somme d’argent ».

Une rencontre doit avoir lieu avec le ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport, afin de lui demander de suspendre cette décision. Mme Cousineau a indiqué que l’ICÉA était ouvert à discuter avec les ministères concernés pour discuter de l’orientation à donner à la SQAF. Elle rappelle aussi les motifs qui ont présidé à la mise en place de cette importante campagne, en 2002, alors qu’elle était elle-même présidente de la Commission des partenaires du marché du travail (CPMT) lorsque le projet a été développé. Si la valorisation de la formation liée à l’emploi doit trouver une place plus importante, pas de problème. La SQAF est une campagne bâtie sur la collaboration entre l’État et la société civile, et c’est le sens de la mission accordée à l’ICÉA dont plusieurs de ses membres sont aussi membres de la CPMT.

En conséquence, le directeur général, Ronald Cameron, invite les organisations et les individus à transmettre une communication aux deux ministres concernés afin d’indiquer leur désaccord quant à la suspension de la Semaine et de souligner l’importance du maintien d’une telle campagne de valorisation de l’engagement des adultes en formation.

M. Yves Bolduc, ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport : ministre@mels.gouv.qc.ca

M. François Blais, ministre de l’Emploi et de la Solidarité sociale : ministre@mess.gouv.qc.ca

On trouvera ci-joint un exemple de résolution que votre organisme peut adapter.