ICEA

Institut de coopération pour l'éducation des adultes
 

L’éducation des adultes: garante d’une société résiliente

Comme s’il fallait encore en faire la preuve, deux nouvelles dans l’actualité démontrent tous les avantages à miser sur l’apprentissage tout au long de la vie de l’ensemble des membres de la société.

La Suède : un modèle original

En première page du journal Le Devoir du 17 septembre 2020, on apprend que le nombre de personnes infectées par le COVID diminue en Suède1. Or, la Suède a adopté une approche particulière qui, notamment, n’a pas fait appel à des mesures obligatoires et coercitives comme le confinement et le port du masque. Elle a plutôt fait appel à « l’éducation et la responsabilisation de la population », nous dit Le Devoir. À ce jour, cette méthode a donné des résultats similaires à ceux du Québec en termes de nombres de décès et de personnes contaminées.

Selon cet article, 90 % de la population respecte les consignes données. Il y a sans doute plusieurs facteurs qui expliquent cette discipline, mais l’éducation des adultes y est certainement pour quelque chose. De fait, la tradition d’éducation populaire en Suède ne date pas d’hier : 

« La Suède chérit une longue histoire d’éducation publique qui date du XIXe siècle. Les premières écoles populaires ont été créées en 1868. Au début du dernier siècle, des personnes exclues de l’éducation supérieure qui voulaient continuer leur apprentissage et participer aux débats sociaux se sont organisées en cercles d’étude. Le concept de « folkbildning » (formation publique) est alors né.

Encouragés par divers mouvements politiques et sociaux, les gens se réunissaient pour lire, parler et étudier ce qu’ils voulaient. C’était aussi une occasion pour s’opposer à l’intervention croissante de l’État dans la vie privée des Suédois. » 2

Cette tradition en Suède renforce la capacité des adultes à comprendre différents enjeux et à y faire face, par exemple des situations de crise comme l’actuelle pandémie. L’éducation populaire constitue un puissant outil d’apprentissage tout au long de la vie qui renforce les compétences individuelles et collectives. Le Québec possède un riche réseau d’éducation populaire. Nous aurions avantage à le renforcer, notamment en nous inspirant des pratiques éducatives de la Suède.

Une relance écologique

La relance de l’économie est un autre sujet d’actualité qui montre combien la formation continue des adultes est nécessaire. Un groupe d’experts indépendants d’une quinzaine de membres a formulé 22 recommandations, dont certaines font appel à la formation3. Ce « Groupe de travail pour une reprise économique résiliente » soutient que la relance économique à la suite de la récession de 2008-2009 s’est faite en misant sur des industries très polluantes. Ce faisant, les émissions polluantes ont augmenté de façon imposante.

Face à la crise actuelle, ce groupe appelle à une relance économique plus verte, notamment dans les domaines du transport électrique et de la rénovation écologique des bâtiments. En autres recommandations, il demande de former une main-d’œuvre spécialisée en bâtiments écologiques.

Afin d’augmenter rapidement cette expertise écologique, on peut miser, entre autres, sur la formation de travailleuses et travailleurs déjà dans le métier. Aussi, il ne fait pas de doute que pour développer des industries plus écologiques dans le transport et dans d’autres secteurs, il faut miser tant sur la formation des jeunes que sur la formation d’une main-d’œuvre déjà expérimentée.

En somme, l’apprentissage tout au long de la vie est, en tout temps, un levier nécessaire à l’amélioration des conditions de vie des personnes et des sociétés. En temps de crise, elle s’avère un rempart pour faire face à toute éventualité. C’est ce que soutient l’ICÉA depuis de nombreuses années. Dans le contexte actuel, il a réitéré ce rôle en titrant son plan d’action 2020-2021 : L’éducation des adultes – garante d’une société résiliente.  

1 Deglise, Fabien. 2020. « Singulière Suède. Le coronavirus est en diminution dans ce pays qui n’a jamais opté pour le confinement », Le Devoir, 17 septembre, p. A1.

2 Carrefour d’éducation populaire de Pointe-Saint-Charles. 2015. L’éducation populaire en Suède, un exemple à suivre. En ligne, consulté le 17 septembre 2020 :  http://carrefourpop.org/education-populaire-en-suede-exemple-a-suivre/

3 Desjardins, François. 2020. « Une relance durable exigerait 55milliards d’investissements », Le Devoir, 17 septembre, p. B5.