ICEA

Institut de coopération pour l'éducation des adultes
 

La prochaine assemblée mondiale du CIÉA aura lieu en 2015

Le comité exécutif du Conseil international d’éducation des adultes (CIÉA), réuni en séance régulière le mercredi 31 octobre à Marrakech, a confirmé que la prochaine assemblée mondiale se tiendra en 2015. Ronald Cameron, directeur général de l’ICÉA fut invité à participer à la réunion du comité. Rappelons que la dernière assemblée mondiale a eu lieu à Malmö en Suède en juin 2011 et avait décidé que la rencontre se tiendrait au Canada. La date initiale retenue alors était en 2014. Le report d’un an permettra aux organisations québécoises et canadiennes de mieux préparer cette importante rencontre du mouvement international d’éducation des adultes.

Vue d'ensemble du séminaire du CIÉA Marrakech - octobre 2012La réunion du comité exécutif a été précédée d’une activité de réflexion stratégique qui s’est tenue du 27 au 29 octobre à Marrakech. Le séminaire visait à préciser l’orientation du CIÉA concernant le processus initié par l’ONU sur les Objectifs du millénaire pour le développement (OMD), dont les cibles furent définies pour être atteintes en 2015. Depuis le sommet de Rio+20, ces objectifs sont vus comme des objectifs de développement durable (ODD). La campagne « Éducation pour tous » (EPT), pilotée par l’UNESCO dans cette perspective, vise à améliorer de 50 % le taux d'alphabétisation des adultes dans le monde entre 2000 et 2015. Or, si le taux s’améliore, la cible reste à atteindre et le nombre absolu d’analphabètes ne diminue pas.

Le séminaire stratégique réunissait des représentants d‘organisations de différentes régions du monde : du Maroc, du Burkina Faso et d’Afrique du Sud (région de l’Afrique); du Brésil, du Pérou et de l’Uruguay (Région de l’Amérique du Sud); de l’Inde (région de l’Asie); d’Allemagne, de Norvège, du Royaume-Uni et de Suisse (région de l’Europe); ainsi que des Caraïbes, de l’Australie et de la Palestine. La vice-présidente du CIÉA pour l’Amérique du Nord, Dominique Ollivier, ex-directrice de l’ICÉA, participait aussi aux discussions. Ronald Cameron, actuel directeur général de l’ICÉA, était invité comme personne-ressource concernant les orientations stratégiques.

Le Conseil doit-il s’engager à fond dans les débats institutionnels en vue de redéfinir les objectifs? Comment caractérise-t-on la crise mondiale actuelle et quelles sont les forces sur lesquelles le conseil peut compter pour promouvoir le droit à l’apprentissage tout au long de la vie? À quel niveau décisionnel, le CIÉA doit-il concentrer ses efforts pour obtenir des résultats dans le contexte social que l’on connait? Voilà quelques questions soulevées par le séminaire auxquelles on a déjà commencé à répondre.

Parmi les questions soulevées par la révision des OMD et des ODD, il y a celle liée aux indicateurs. Peut-on mesurer la « transformation » d’une société? Les exemples de l’Égypte et de la Tunisie ont été soulevés. Sous les régimes de Ben Ali et de Moubarak, ces deux pays se sont classés parmi les huit pays les plus performants dans l’atteinte des cibles des OMD. Toutefois, ils n’ont vraisemblablement pas progressé sur le plan démocratique, compte tenu que les inégalités sociales et politiques ont provoqué les mobilisations du printemps arabe que l’on connaît.

Le CIEA, qui fêtera son 40e anniversaire l’an prochain, regroupe une centaine d’organisations nationales indépendantes en éducation des adultes et en apprentissage tout au long de la vie, représentant plus de 75 pays.

Pour Information : 
Ronald Cameron
Directeur général de l’ICÉA
Bureau : 514 948-2044, poste 238