Icône de Facebook
Icône de LinkedIn
Icône de Twitter

ICEA

Institut de coopération pour l'éducation des adultes

Dispositif de soutien des études des femmes monoprentales

Soutenir le retour aux études des femmes cheffes de famille monoparentale sans diplôme d'études secondaires

L’ICÉA réalise une recherche exploratoire portant sur la conception et la mise à l’essai d’un dispositif de soutien du retour aux études des femmes cheffes de famille monoparentale sans diplôme d’études secondaires. Menée dans trois milieux d’expérimentation, cette recherche d’une durée de trois ans permettra à l’Institut de définir les conditions à réunir pour lever les nombreux et différents obstacles qui bloquent le retour aux études des femmes cheffes de famille monoparentale ou qui mettent leur parcours scolaire à risque d’interruption.

Notre recherche a pour objectif de définir les conditions favorisant l’expression par les femmes des obstacles auxquelles elles font face tout au long de leur parcours scolaire et de lever ces obstacles le plus rapidement possible afin d’éviter de mettre à risque ce parcours scolaire. Pour atteindre cet objectif, nous explorerons avec les femmes des moyens et des pratiques de communication leur permettant de faire connaître les obstacles rencontrés. De même, nous explorerons les moyens pour mettre en réseau toutes les organisations et toutes les institutions qui ont la capacité de lever ces obstacles. Au cœur de notre dispositif réside la fonction d’agente de liaison à qui les femmes feront connaître les obstacles qu’elles doivent surmonter et qui sollicitera les organisations et les institutions en mesure de les lever.

Communiquer des obstacles et les lever avec succès constituent deux volets pratiques d’une action en faveur du retour aux études et de la persévérance dans les études des femmes cheffes de famille monoparentale sans diplôme d’études secondaires. Afin de guider notre recherche, nous les avons intégrés dans un modèle de dispositif qui constitue l’objet de notre recherche et que nous expérimenterons.

 

En raison de la nature exploratoire de notre recherche, celle-ci adopte une méthodologie dite de théorisation ancrée. Ce choix méthodologique se justifie par le fait que notre recherche prendra appui sur les points de vue de ses participantes et participants, soit, les personnes actives dans les organisations et les institutions regroupées dans la mise en réseau, la cohorte de femmes que nous accompagnerons et les agentes de liaison qui seront une composante clé du dispositif mis à l’essai. Nous n’avons pas comme objectif de recherche de mettre à l’essai un cadre conceptuel existant ou un dispositif spécifique. Nous entendons construire un tel cadre et concevoir un dispositif en explorant avec les participantes et les participants à la recherche des connaissances pertinentes.