ICEA

Institut de coopération pour l'éducation des adultes
 

Éducation des adultes et Covid-19 – L’ICÉA rend publiques des recommandations

Famille attablée pour étudierLa crise sanitaire bouleverse la société. En éducation des adultes, l’impact est double. D’une part, les lieux d’éducation sont contraints d’ajuster leurs activités, conformément aux consignes de la santé publique et dans un souci de prudence sanitaire. Ce changement entraîne principalement le basculement à distance des activités données en présentiel ou leur suspension. D’autre part, les connaissances et les compétences des adultes sont fortement sollicitées, dans plusieurs sphères de leur vie : compétences numériques, compétences parentales, capacité d’accompagner le parcours scolaire des enfants, littératie financière ou médiatique, transformation des exigences du travail, etc.

Dans l’ensemble, on observe que les capacités des adultes jouent un rôle central dans l’atténuation des effets de la crise sanitaire. Or, depuis le début de la pandémie de la Covid-19, le gouvernement n’a pas accordé de l’attention à l’éducation des adultes et a laissé les adultes à eux-mêmes, en concentrant ses décisions en éducation à la formation scolaire des jeunes.

Dans un contexte de crise sanitaire qui se prolonge, l’ICÉA interpelle le gouvernement du Québec pour qu’il mette en œuvre, dans les plus brefs délais, des mesures d’urgence afin de soutenir l’éducation des adultes et de répondre aux besoins d’apprentissage des adultes, en particulier, ceux des personnes vivant des situations d’inégalités éducatives, sociales et économiques.

Pour l’ICÉA, afin de répondre aux besoins d’apprentissage des adultes, de tenir compte des conditions exceptionnelles dans lesquelles elles vivent et dans le but de renforcer la capacité des lieux d’éducation des adultes de satisfaire ces besoins de manière adaptée, l’ICÉA soumet au gouvernement des recommandations.

  • Financer les dépenses non récurrentes occasionnées par le respect des consignes de la santé publique et la prudence sanitaire.
  • Adapter les critères des ententes et des formules de financement pour tenir compte de l’impact de la situation exceptionnelle de la crise sanitaire.
  • Mettre en place un plan d’urgence soutenant le passage au numérique des organisations et le développement des compétences numériques.
  • Intégrer l’éducation des adultes à toutes les décisions prises par le gouvernement en éducation dans le cadre de la crise sanitaire.
  • Prendre des mesures immédiates pour renforcer la capacité d’offrir à distance l’enseignement et la formation.
  • Assurer l’accès aux services éducatifs et de formation, en particulier, à l’intention des personnes vivant des situations d’inégalités éducatives, sociales et économiques.

À ce jour, le personnel de l’éducation des adultes de tous les réseaux, public et communautaire, ainsi que les adultes eux-mêmes ont soutenu à bout de bras la réponse de l’éducation des adultes à la crise sanitaire. Alors qu’une deuxième vague d’infection a lieu, il importe que dans les prochaines semaines le gouvernement porte attention à l’éducation des adultes et qu’il renforce la capacité de répondre aux besoins de connaissances et de compétences des adultes.