ICEA

Institut de coopération pour l'éducation des adultes
 

Succès de la rencontre du 24 heures

Dimanche 2 juin 2013 - ICÉA

Salle large 2Fort de la participation de 250 personnes provenant d’une centaine d’organisations, l’événement 24 heures pour un Québec apprenant s’est conclu par l’énoncé d’une vingtaine d’actions issues des ateliers et qui visent à concrétiser les 20 orientations mises au jeu durant le rassemblement. Rappelons que cette activité terminait une démarche qui a débuté il y a plusieurs mois à partir d’une consultation, dont les résultats sont disponibles en ligne.

Le coup d’envoi s’est effectué le jeudi soir à partir d’une animation du groupe TACCOM. Le jeu consistait à tenir un débat avec la salle sur les orientations de chacune des thématiques de la deuxième série d’ateliers. Un tirage au sort à partir de regroupements des personnes participantes selon leur milieu de formation a permis d’offrir à tous les réseaux la possibilité de présenter leur point de vue et d’échanger sur différentes options concernant la problématique soulevée par la consultation.

La première série d’ateliers a porté sur dix orientations générales. Le comité sur les politiques en éducation des adultes (PEA) de l’ICÉA a retenu les orientations clés caractéristiques des problématiques générales en éducation et en formation des adultes. Les ateliers ont porté notamment sur l’accessibilité, le partenariat interréseau, le rôle de l'État, le financement, la reconnaissance des milieux, des personnes, des acquis et des compétences, l’accompagnement et les pratiques de formation.

La deuxième série d’ateliers s’intéressait aux préoccupations des milieux et des secteurs de la formation des adultes, telles la recherche, l’alphabétisation et la formation de base, la francisation, la formation en milieu de travail, la formation à distance et l’utilisation des TIC, la formation générale des adultes, l’éducation populaire, l’enseignement postsecondaire, l’éducation informelle et l’éducation politique et citoyenne.

La rencontre s’est achevée, le vendredi après-midi, avec trois réflexions qui ont permis d’offrir aux discussions du 24 heures une perspective globale de la dynamique du droit d’apprendre pour les adultes au Québec. On a pu entendre Claudie Solar, présidente du comité sur les politiques de l’éducation des adultes et professeure en éducation à l’Université de Montréal, Pierre Doray, professeur à l’UQAM en sociologie, directeur du Centre interuniversitaire de recherche sur la science et la technologie (CIRST) et président de la Commission de l'éducation des adultes et de la formation continue du Conseil supérieur de l’éducation (CSE), ainsi que Claude Lessard, président du CSE. Ce dernier a notamment mentionné le caractère intolérable de la réalité des capacités en littératie des adultes au Québec, alors que près de 50 % ont des difficultés en lecture et en écriture.

Ces interventions comme les synthèses des discussions seront disponibles sur le site de l’ICÉA dans les meilleurs délais. On trouvera d’ailleurs sous peu les résultats au niveau des orientations retenues et des pistes d’action envisagées. Les actes de la rencontre seront disponibles avec la rentrée. Le directeur général de l’ICÉA, Ronald Cameron, a salué toutes les personnes participantes en assurant de l’engagement de l’ICÉA à donner suite à la rencontre, avec la collaboration et la mobilisation de tous les réseaux.

                                           Slogan Construisons un Québec apprenant!