ICEA

Institut de coopération pour l'éducation des adultes
 

24 heures pour un Québec apprenant

Vous accédez présentement à la page "Accueil et actualités" du site de la démarche de consultation et de l'événement 24 heures pour un Québec apprenant. Fort de la participation de plus de 250 personnes provenant d’une centaine d’organisations, cet événement a eu lieu les 30 et 31 mai 2013 et s’est conclu par l’énoncé d’une vingtaine d’actions issues des ateliers. Celles-ci visent à concrétiser les 20 orientations retenues durant une consultation qui a débuté à l'automne 2012 et qui a pris plusieurs formes. Vous pouvez prendre connaissance des 70 commentaires de la consultation en ligne à partir des onglets ci-contre. Vous pouvez consulter les vidéos réalisés lors du 24 heures. Vous pouvez consulter les avis et actualités entourant cet événement ci-dessous. En ce qui conerne les résultats et le suivi, nous vous invitons à consulter la page Québec apprenant à cet effet.Pour accéder aux commentaires

Vendredi 19 avril 2013 - ICÉA

Un nombre impressionnant de propositions du CREP

Le Centre des ressources éducatives et pédagogiques (CREP) est un service mis sur pied par la Commission scolaire de Montréal (CSDM) qui a collaboré notamment avec l'ICÉA pour soutenir le programme des Jeunes ambassadeurs du savoir (JAS). La contribution du CREP à la démarche de l'ICÉA est composée d'un nombre impressionnant de propositions. Deux documents sont disponibles, un porte sur les organismes et un autre sur les enseignantes et enseignants.

Jeudi 18 avril 2013 - ICÉA

Les défis pour l'équipe d'alphabétisation du Y des femmes !

Depuis près de 10 ans, le Y des femmes a créé un Service d’alphabétisation pour concentrer les efforts et faire du développement. Pendant plusieurs années, l’équipe de prévention de l’analphabétisme et l’équipe d’alphabétisation travaillaient séparément. Puis, les deux services furent harmonisés, jusqu’à l’abolition du programme de prévention, il y a deux ans. Depuis le 31 mars, le Service d’alphabétisation a cessé d'exister de manière indépendante des autres services du Y, par manque de ressources financières. Les activités d’alphabétisation sont intégrées à une autre sphère d’activités. L’équipe du Service d’alphabétisation a profité de sa rencontre Bilan de mi année, en janvier dernier, pour répondre aux questions de l’ICEA. Retour sur une pratique de dix ans...

Mercredi 17 avril 2013 - ICÉA

Les propositions d'Engagement Jeunesse de Montréal pour les jeunes adultes en difficulté

Au Québec, près de 250 000 jeunes de 16 à 24 ans, soit environ le tiers des individus de ce groupe d’âge, n’ont aucun diplôme. En contrepartie, 64 % d’entre eux tentent toujours de se qualifier à la formation générale des adultes (FGA). On constate d’ailleurs un changement radical de l’effectif des centres d’éducation des adultes depuis une quinzaine d’années. Des données de 2008 du Ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport (MELS) montrent en effet qu’au sein de la population totale inscrite à la FGA, 54,3 % des apprenants ont moins de 25 ans (soit plus de 115 000 jeunes). De ce nombre, 62,5 % n’ont d’ailleurs toujours pas atteint l’âge de 20 ans. On peut consulter le document ci-joint pour prendre connaissance des propositions d'Engagement Jeunesse de Montréal.

Contributions de la CSN et du Conseil central du Montréal métropolitain

La Confédération des syndicats nationaux (CSN) et le Conseil central du Montréal métropolitain ont participé à la consultation préparatoire au 24 heures pour un Québec apprenant. La CSN a fait valoir les recommandations de sa plateforme en éducation qui synthétisent ses positions en matière de formation continue. Le Conseil central, pour sa part, a profité de la Semaine québécoise des adultes en formation pour réunir son Comité éducation et débattre de la valeur d’un document de travail interne qui sera présenté à l'ICÉA sous peu.

Une mission large du MELS en éducation des adultes, incluant la reconnaissance de l’éducation populaire

Dans le cadre des préparatifs du 24 heures pour un Québec apprenant, l'ICÉA a rencontré des représentantes et des représentants d'organismes d'éducation populaire. De cette rencontre, il ressort que la reconnaissance de l'éducation populaire demeure une priorité, dans un contexte où des organismes montréalais d'éducation populaire luttent pour leur survie économique. Par ailleurs, de ces échanges, l'ICÉA retient que le ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport doit adopter une approche large de ses responsabilités en matière d'apprentissage, soutenant autant les organisations d'éducation non formelle que l'éducation scolaire formelle. En plus du compte rendu d'une rencontre que nous avons tenue avec des responsables des organisations membres de la COCAF, nous rendons disponibles deux documents : le résultat d'un sondage effectué aupres de ces groupes et l'inventaire d'une documentation sur l'éducation populaire qui caractérise les enjeux dans ce secteur. Il suffit de cliquer sur le titre du présent résumé pour accéder à ces informations.

24 heures pour un Québec apprenant : l’ICÉA répond aux questions de la FCSQ

 Le 3 avril dernier, dans le cadre de ses rencontres préparatoires à l’organisation du 24 heures pour un Québec apprenant, l’ICÉA rencontrait des représentantes et des représentants de la Fédération des commissions scolaires du Québec (FCSQ). Réunis à Drummondville, les membres du comité d’étude de la FCSQ ont questionné l’ICÉA sur la meilleure manière de participer à la consultation préparatoire à l’événement qui doit avoir lieu les 30 et 31 mai prochain.

L’ICÉA participe à un groupe de réflexion de la CRÉ de Montréal sur l’innovation dans le domaine de l’apprentissage

À l'invitation de la Conférence régionale des élus de Montréal, l'ICÉA se joint à un groupe de réflexion mis sur pied par l'organisme pour réfléchir aux conditions de l'innovation dans l'apprentissage. La CRÉ de Montréal a proposé que ce groupe travaille selon la méthode du cercle d'apprentissage, prêchant ainsi par l'exemple en mettant à l'essai une méthode innovante dans le domaine de l'apprentissage. Par sa participation à ce cercle d'apprentissage, l'ICÉA pourra s'approprier cette approche de l'apprentissage, tout en contribuant par son expertise à la réflexion de la CRÉ sur l'innovation dans l'apprentissage.

Pages

S'abonner à RSS - 24 heures pour un Québec apprenant