ICEA

Institut de coopération pour l'éducation des adultes
 

Les adultes en apprentissage : les enjeux d’hier à aujourd’hui

Le Forum sur l’avenir de l’éducation des adultes organisé par l’ICÉA les 24 et 25 octobre dernier constitue le point culminant d’une année de l’histoire de l’éducation des adultes. Durant cette année, les actrices et acteurs du milieu étaient invités à raconter un pan de cette histoire et, le cas échéant, à déposer des artéfacts. Ces histoires et ces artéfacts sont maintenant inscrits dans une ligne du temps hébergée par le CDEACF1

Le Forum avait pour objectif de s’appuyer sur cette histoire pour tracer des perspectives d’avenir. Dans un article paru le 15 novembre dernier, Daniel Baril, directeur général de l’ICÉA, proposait un tour d’horizon de l’ensemble du forum2

Le présent article fera état d’une table ronde qui traitait des enjeux, des solutions et des perspectives d’avenir touchant les adultes en apprentissage. Nous ferons un résumé tant des propos tenus par les trois panélistes que par les participantes et participants qui ont enrichi la réflexion. Rappelons que les trois panélistes étaient :

-    Paula Duguay, membre du CA de l’ICÉA, cofondatrice et présidente de Maman va à l’école
-    Léa Cousineau, membre du CA de l’ICÉA et de l’Université de Montréal ainsi que du comité de soutien de l’Écomusée du Fiers Monde
-    Sarah Limoges, organisatrice communautaire, volet défense des droits, de Moelle épinière et motricité Québec (MÉMO-Qc)

Un des constats tirés du forum met en lumière un paradoxe. Alors que le contexte social a changé, les défis de l’éducation des adultes restent souvent les mêmes et d’autres s’ajoutent. Les défis relevés sont de différents ordres; ils touchent l’accessibilité et l’adaptation aux besoins des adultes, les services de soutien, le financement et la coordination des milieux impliqués. 

D’autres défis concernent des adultes vivant des réalités précises qui demandent des réponses tout aussi adaptées; c’est le cas des personnes en situation de handicap et des personnes immigrantes.

Cette table ronde a aussi été l’occasion de traiter de la raison d’être de l’éducation des adultes. Plusieurs déploraient le fait que les programmes sont de plus en plus axés sur des apprentissages pointus qui doivent répondre principalement aux besoins de l’entreprise. Bien que la formation doive permettre de se qualifier pour un emploi, elle ne doit pas s’y limiter.

Des propositions avancées

Les différents constats étaient souvent accompagnés de propositions anciennes ou plus récentes. L’une d’entre elles concernait l’adoption rapide d’une politique publique pour favoriser le retour aux études des adultes.

Pour avoir un résumé plus complet des discussions et propositions soulevées durant cette table ronde, nous vous proposons de lire le document ci-joint. Vous pourrez y trouver le début d’un programme pouvant répondre aux besoins des adultes en apprentissage.

1. http://cdeacf.ca/icea/anneeEA 
2. Baril, Daniel, « L’éducation des adultes, une clé pour le XXIe siècle », 15 novembre 2018, ICÉA.  En ligne : http://www.icea.qc.ca/site/fr/actualites/l%E2%80%99%C3%A9ducation-des-ad...

Fichier attachéTaille
PDF icon CR_Adultes_Apprentissage_Forum2018.pdf235.17 Ko