ICEA

Institut de coopération pour l'éducation des adultes
 

Sommet sur l'enseignement supérieur

Mercredi 5 mars 2014 - ICÉA

L'ACDEAULF et l'ICÉA favorisent l’élaboration de mesures universelles pour rendre plus accessible l'enseignement universitaire aux adultes

Logos ACDEAULF et ICÉADans les suites du mémoire déposé par l’Association canadienne d’éducation des adultes des universités de langue française (ACDEAULF) et l’Institut de coopération pour l’éducation des adultes (ICÉA). les deux organisations ont tenu à transmettre des réflexions sur le Rapport d’étape du chantier sur la politique de financement des universités préparé par Hélène P. Tremblay et Pierre Roy et remis au ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche, de la Science et de la Technologie en décembre 2013. Ils l'ont intitulé : Soutenir l’accessibilité la plus large d’une population étudiante de plus en plus diversifiée aux parcours atypiques. Pour l'ACDEAULF et l'ICÉA, il s'agit de favoriser l’élaboration de mesures universelles afin de rendre plus accessible l'enseignement universitaire aux adultes. On pourra également accéder au rapport lui-même ainsi qu'au mémoire de la Fédération des associations étudiantes universitaires du Québec en éducation permanente (FAEUQEP).

Les enjeux pour les adultes du jour 1 du Sommet de l’enseignement supérieur

Au-delà de la question des frais de scolarité, qui était le sujet politique le plus important abordé en fin de journée, le Sommet sur l’enseignement supérieur a été le théâtre de propositions de chantiers portant sur différents aspects de l’enseignement postsecondaire. Malgré quelques annonces intéressantes, les enjeux en formation et en éducation des adultes ont trop peu été traités lors de cette première journée. Nous voulons ici, dans un premier commentaire, soulever les réponses apportées par le gouvernement aux préoccupations du monde de l’éducation des adultes en enseignement supérieur.

Vendredi 22 février 2013 - ICÉA

Le monde de l’éducation des adultes dans les universités réclame un chantier au Sommet sur l’enseignement supérieur

Dans le cadre du débat ouvert par le Sommet sur l’enseignement supérieur, les organisations membres de l’Association canadienne d’éducation des adultes des universités de langue française (ACDEAULF), avec l’appui de l’Institut de coopération pour l’éducation des adultes (ICÉA), proposent de mettre en place un véritable chantier sur la place des adultes dans l’enseignement universitaire.

Sommet sur l'enseignement supérieur : reconnaître la mission d’éducation des adultes des universités

 

L’ICÉA a fait parvenir au ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche, de la Science et de la Technologie un mémoire dans le cadre duquel l’Institut fait valoir qu’il est essentiel que le Sommet sur l’enseignement supérieur de l’hiver 2013 tienne compte de la mission d’éducation des adultes des universités. L’éducation des adultes est une partie intégrante des universités québécoises depuis plusieurs décennies. L’Institut estime que plus de 40 % des étudiantes et des étudiants universitaires peuvent être considérés comme des étudiants adultes. Or, au grand étonnement de l’ICÉA, cette réalité est passée sous silence dans les documents de réflexion publiés en prévision des rencontres thématiques préparant le Sommet. 

Jeudi 25 octobre 2012 - ICÉA

Le monde de l’éducation des adultes dans les universités se prépare au Sommet sur l’enseignement supérieur

À l’initiative de l’Association canadienne d’éducation des adultes des universités de langue française, le monde de l’éducation des adultes dans les universités se prépare au Sommet sur l’enseignement supérieur. En effet, au mois d’août, des rencontres se sont tenues auxquelles ont participé non seulement des responsables de programmes d’étude pour les adultes des universités, mais aussi en  provenance d’organisations syndicales et étudiantes adultes1. L’ICÉA s’est associé à ces travaux.

S'abonner à RSS - Sommet sur l'enseignement supérieur