Icône de Facebook
Icône de LinkedIn
Icône de Twitter

ICEA

Institut de coopération pour l'éducation des adultes

Nouvelles

Journée internationale de l'alphabétisation pour lutter contre les inégalités

À l’occasion de la Journée internationale de l’alphabétisation, l’Institut de coopération pour l’éducation des adultes (ICÉA) renouvelle son engagement à l’égard d’une éducation de qualité accessible à tous les citoyens.

Mot clés :

Les Prix de l'ICÉA 2011 - Il est encore temps de soumettre vos candidatures

À la demande de plusieurs organisations et compte tenu des célébrations entourant son 65e anniversaire, l’Institut de coopération pour l’éducation des adultes (ICÉA) annonce le report de la date limite au 16 SEPTEMBRE 2011 pour soumettre une candidature aux Prix de l’ICÉA en éducation des adultes.

Mot clés :

L'ICÉA mise sur l'équité et la concertation régionale

L’équité et la concertation régionale sont les mots d’ordre de la déclaration présentée l’Institut de coopération pour l’éducation des adultes (ICÉA) dans le cadre de la Rencontre de partenaires du marché du travail qui s’ouvre aujourd’hui à Québec.

Mot clés :

Les prix de l'ICÉA 2011 - Report de la fin des mises en candidature

L’Institut de coopération pour l’éducation des adultes (ICÉA) annonce que la date de fin des mises en candidature pour le prix Bernard-Normand, le prix Émile-Ollivier et le Grand Prix de l’initiative de formation est repoussée. Les candidatures pour l’édition actuelle seront acceptées jusqu’au jeudi 30 juin 2011.

Mot clés :

Pourquoi viser l'éducation pour tous?

En cet instant même, 75 millions d’enfants et 759 millions d’adultes, dont 800 000 au Québec, sont analphabètes ou éprouvent des difficultés à lire ou à écrire.

L’éducation est un impératif dans la lutte contre la pauvreté. Lorsque les citoyens ont la possibilité d'acquérir les compétences de base de la vie courante, les économies se développent plus vite et les taux de pauvreté déclinent.

Univers des compétences génériques

« Une compétence générique est un ensemble de capacités tenant davantage à la personnalité qu’à une fonction précise. Une compétence générique se développe dans l’action et évolue au cours de la vie d’une personne dans diverses expériences de vie et situations de travail. »

Six objectifs de l'éducation pour tous

Développer et améliorer sous tous leurs aspects la protection et l'éducation de la petite enfance, et notamment des enfants les plus vulnérables et défavorisés. Faire en sorte que d'ici à 2015 tous les enfants, en particulier les filles, les enfants en difficulté et ceux qui appartiennent à des minorités ethniques, aient la possibilité d'accéder à un enseignement primaire obligatoire et gratuit de qualité et de le suivre jusqu'à son terme.

Lauréats des Prix de l'ICÉA 2010

2010

Prix Émile-Ollivier

Prix Bernard-Normand

Claude Mercier, lauréat

Adulte apprenant s'étant illustré pour sa démarche de formation continue, Claude Mercier a reçu le Prix Bernard-Normand 2010 pour souligner son courage et sa détermination.

Mot clés :

Lettre ouverte sur la nouvelle méthode de calcul du taux de décrochage scolaire

Depuis le 28 septembre, une controverse provoquée par la nouvelle méthode de calcul du taux de décrochage scolaire rendue public par le ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport (MELS) a suscité plusieurs commentaires. Cette annonce a soulevé un vent de scepticisme auquel l'Institut de coopération pour l’éducation des adultes (ICÉA) n’adhère pas. La présidente de l'ICÉA a préparé une lettre ouverte à ce sujet.

Mot clés :

L'ICÉA exhorte le gouvernement canadien à honorer sa signature en faveur d'une réduction des taux d'analphabétisme

À l’occasion de la Journée internationale de l’alphabétisation initiée par l’UNESCO, l’Institut de coopération pour l’éducation des adultes (ICÉA) tient à rappeler au gouvernement du Canada son engagement, à titre de signataire de la déclaration de Dakar, à réduire de 50 % d’ici 2015 le taux d’analphabétisme et à augmenter à 0,7 % du PIB sa contribution à l’aide publique au développement. Rappelons que 800 000 Québécois ne savent ni lire ni écrire et que près d’un adulte sur deux n’est pas suffisamment à l’aise avec l’écrit pour se débrouiller dans la société moderne.

Mot clés :

Pages

S'abonner à Flux de la page d'accueil