ICEA

Institut de coopération pour l'éducation des adultes

Dossiers

Journées de réflexion sur la formation professionnelle : les étudiants et étudiantes adultes sont les grands oubliés

Page couverture cahier participantLes 5 et 6 février dernier se tenait deux journées de réflexion sur la formation professionnelle, convoquées par le ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport. L’ICÉA participait à ses journées, en tant que représentant de la Coalition des organismes communautaires pour le développement de la main-d’œuvre (COCDMO). Bien que les personnes de plus de 20 ans représentent 80 % des effectifs de la formation professionnelle et que la moyenne d’âge des personnes inscrites est de 28 ans, la situation de ces adultes est passée sous silence. L’essentiel de l’attention a porté sur la valorisation de la formation professionnelle auprès des jeunes et des considérations administratives de gestion des programmes.

 

Déclaration de l’UNESCO : un programme d’action pour la période 2017-2021 en éducation des adultes

Logo CONFINTEA VIL’UNESCO a rendu public le texte final de la déclaration de la conférence de bilan à mi-parcours de CONFINTEA VI, événement qui s’est tenu les 25, 26 et 27 octobre 2017. Cette déclaration, adoptée par des délégations des États membres et des représentants et des représentantes de la société civile, exprime un large consensus au sujet des actions à mettre en œuvre pour faire progresser la réalisation de la déclaration de CONFINTEA VI de 2009, d’ici la prochaine CONFINTEA, qui aura lieu en 2021. Cette déclaration met l’accent sur le rôle de l’apprentissage et de l’éducation des adultes, elle renforce l’intégration des différents documents internationaux de l’UNESCO en éducation des adultes et elle fait valoir l’importance de plusieurs domaines d’apprentissage. 

Mot clés: 

Quand les fonds publics diminuent: des portraits qui en disent long

Arbre d'humainsLe 21 novembre dernier, l’ICÉA rendait publique l’une de ses productions de l’automne : Les impacts humains de l’austérité. Le portrait de trois organisations fragilisées par les réductions du financement public en éducation des adultes. Cette étude, au titre évocateur, constitue le deuxième volet d’une première enquête produite en 2016 par l’ICÉA. Le but de ses deux productions est de mesurer l’impact des réductions du financement public en éducation des adultes entre 2010 et 2015. 

Se souvenir pour agir contre les violences envers les étudiantes

Stop aux violences sexuellesHier, des commémorations soulignaient l’assassinat de 14 femmes âgées entre 20 et 31 ans étudiant à l’école Polytechnique de Montréal. Ces adultes en formation ont été assassinées parce que le meurtrier croyait qu’elles usurpaient la place des hommes. C’était il y a 28 ans. Cependant, le contexte actuel nous rappelle que les étudiantes font toujours face à des problèmes de violence, notamment sexuelle. Les dénonciations à ce sujet ont pris une telle ampleur que le Time Magazine a choisi comme personnalité de l’année 2017 les femmes « briseuses de silence » (The Silence Brakers).

États généraux de l’enseignement supérieur

États généraux de l'enseignement supérieurDans le cadre du premier rendez-vous des États généraux de l’enseignement supérieur qui se déroule du 18 au 20 mai 2017 à l’Université Laval, l'ICÉA tiendra le vendredi 19 mai en après-midi un atelier de discussion sur les liens qui unissent les milieux de l’éducation populaire et de l’enseignement supérieur. Intitulé Éducation populaire et éducation tout au long de la vie, cet atelier réuni les panélistes Anne St-Cerny, de Relais-Femmes, Claude Champagne, du Centre St-Pierre et Jean Rousseau, coordonnateur de la Commission de l’éducation des adultes et de la formation continue du Conseil supérieur de l’éducation.

Mot clés: 

La formation continue pour contrer les violences faites aux femmes

Contre les violences faites aux femmesComment expliquer le décès de Daphné Boudreault, cette jeune femme de Mont-Saint-Hilaire assassinée par son ex-conjoint? À ce stade de lecture, vous vous demandez peut-être quel est le lien entre les violences faites aux femmes et l’éducation des adultes. Or actuellement, on parle de plus en plus de formation continue des principaux corps professionnels impliqués dans ces situations.

Budget 2017 : peut-on parler de réinvestissement en éducation et en formation des adultes?

Budget du gouvernement du Québec, 2017-2018L’analyse du budget présenté par le gouvernement du Québec rappelle que la politique de rigueur budgétaire des dernières années a laissé des stigmates difficiles à effacer. Question légitime s’il en est une, que représentent exactement les crédits annoncés pour favoriser la réussite éducative ou répondre aux besoins de la main-d’œuvre? Doit-on y voir un réinvestissement en éducation et en formation des adultes?

Rendre compte des objectifs de développement durable 2030

Objectifs de développement durable 2030Dans la série des indicateurs d’Apprendre + Agir, l'ICÉA a tenté de rendre compte des objectifs de développement durable pour l’après 2015. Huit fiches sont ainsi développées en lien avec les objectifs 4.3 à 4.6 du Programme de développement durable à l’horizon 2030. Ces fiches présentent des données développées par des organisations de la société civile. Elles permettent d’évaluer les progrès réalisés en matière d'alphabétisme, d’éducation des adultes et d’apprentissage tout au long de la vie.

Mot clés: 

Les badges numériques : pour reconnaître les acquis non-formels et informels

Badges numériques, exemple d'illustrationParmi les perspectives émergentes en éducation des adultes, on retrouve les badges numériques ouverts. Ces instruments de reconnaissance des acquis s’inspirent directement des célèbres badges scouts! Ils permettent aux organisations de reconnaître les acquis réalisés en leur sein et aux individus de rendre visibles les apprentissages qu’ils ont effectués dans diverses sphères de leur vie.

Prix Émile-Ollivier 2017 : Appel de candidatures

Photo Émile OllivierPour une cinquième fois, l’ICÉA remettra le Prix Émile-Ollivier. Ce Prix vise à reconnaître l’engagement exceptionnel d’un individu dans le milieu de l’éducation ou sa contribution à la démocratisation des savoirs. Dans le passé, ce prix a été décerné à Claude Ryan, Serge Wagner, Paul Bélanger et Michèle Stanton-Jean. La période de dépôt des candidatures se clôture le vendredi 21 avril, 17 h 00.  Le Prix sera remis le 24 mai 2017, à l’occasion de la soirée de célébration du 70e anniversaire de fondation de l’ICÉA. 

Pages

Subscribe to RSS - Dossiers